Règlementation : Test de natation dans les écoles de voile

Savoir-Nager dans les écoles de voile.
Un arrêté du 9 septembre 2015 fixe de nouvelles conditions préalables à la pratique de certaines activités nautiques (canoë, le kayak, la nage en eau vive et la voile) et précise ce que l’exploitant d’un établissement qui organise une activité de voile doit demander aux pratiquants : Attestation de capacité à savoir nager 25 mètres et à s'immerger qui peut apparaître sur la fiche d’inscription (renseignée par le pratiquant ou son représentant légal ); ou Certificat de réussite au test d’aptitude (décrit ci-dessous); ou Autres certificats (certification de natation ou attestation scolaire).

 Lorsque le pratiquant ne peut pas en fournir, il doit se soumettre à un test d'aptitude réalisé avec ou sans brassière (saut dans l'eau/flottaison sur le dos 5’’ / sustentation verticale 5’’ / nager sur le ventre 20 mètres/ franchir une ligne d'eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant). La réussite à ce test est constatée par une personne titulaire d'une qualification relevant de l'article L. 212-1 dans l’activité concernée à savoir la voile (tous nos diplômés d’état JS en l’occurrence).

 Dans le cas où les personnes ne peuvent ni fournir d'attestation ou de certificats ni réaliser le test d’aptitude, les établissements peuvent organiser la pratique de ces personnes conformément aux règles de sécurité édictées par la Fédération : lien vers la note d'information aux clubs.

LEGIFRANCE : Liens vers code modifié par l’arrêté du 9 septembre 2015